25/02/2008

Grand chelem pour la Môme Marion

medium_marion_oscar_2.jpgQue ce soit en France ou aux Etats-Unis, Marion Cotillard et son interprétation émouvante d'Edith Piaf dans La Môme d'Olivier Dahan aura fait chavirer le coeur de millions de personnes. Elle réalise pour la première fois dans l'histoire du cinéma, le grand chelem Bafta-Golden Globes-César-Oscar de la meilleure actrice. Marion Cotillard est la première actrice française à recevoir un Oscar depuis Simone Signoret en 1960 pour Les Chemins de la haute ville.

medium_oscar.jpgOscars 2008

Les grands gagnants de cette 80ème édition des Oscars sont les frères Coen avec No Country for Old Men qui enmenent avec eux quatre jolies statuettes : Meilleure film, Meilleure scénario adapté, Meilleure réalisation mais aussi Meilleure second rôle pour Javier Bardem. Pour le meilleur acteur, c'est le favoris Daniel Day-Lewis qui est sacré pour son rôle dans There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson. Du côté de la France, deception pour Le Scaphandre et le Papillon qui, malgré quatre nominations, repart bredouille. Les "seuls" gagnants de cette soirée sont Marion Cotillard en tant que Meilleure actrice dans La Môme. Le film d'Olvier Dahan obtient un second Oscar des Meilleurs Maquillages. Notons aussi l'Oscar du Meilleur court métrage remportés par Phillipe Pollet-Villard avec Le Mozart des pickpockets.

Retrouvez le palmarès complet et le résumé de cette 80ème édition des Oscars sur le site officiel

medium_cesra.png33ème cérémonie des Césars 

Cette 33ème cérémonie présenté par Antoine De Caunes et présidé par Jean Rochefort n'a pas été riche en surprise. Seul La Graine et le Mulet (que je méconnaissais) de Abdellatif Kechiche aura surpris (en tout cas moi) en remportant 4 Césars sur 5 nominations : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario mais aussi Meilleur espoir féminin pour Hafsia Herzi. Pour le reste, la logique a été respectée. Favoris pour le César de la Meilleur actrice et du Meilleur acteur, Marion Cotillard (La Môme) et Mathieu Amalric (Le Scaphandre et le Papillon) se sont vu récompensés sans grande surprise. Autre favoris, Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud a remportés deux Césars dont celui de la Meilleure première oeuvre.

Retrouvez le palmarès complet et le résumé de cette 33ème cérémonie sur le site officiel 

14:55 Publié dans cine-infos | Lien permanent | Commentaires (0)

22/02/2008

Box-office : 3ème médailles d'or pour Astérix

medium_asterix_box.jpg Pour la troisième semaine consécutive, Astérix aux Jeux Olympiques se place en tête du box-office français avec plus d'un million de nouvelles entrées cette semaine. On peut aussi notée la très bonne entrée des secondes aventures de Nicolas Cage, Benjamin Gates et le Livre des Secrets qui pour sa première semaine, se place deuxième avec plus de 825 000 entrées mais aussi le film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch'tits qui réalise un carton dans la région nordiste où une "pré-sortie" a eu lieu. Du côté US, c'est le film Jumper (voir sorties de la semaine) de Doug Liman (La Mémoire dans la Peau) qui est en 1ère position avec plus de 33 millions de dollars de recettes cette semaine.

Rang Evolution Titre Sem. Entrées Cumul
1 -28% Astérix aux Jeux Olympiques 3 1004174 5405108
2 N Benjamin Gates et le Livre des Secrets 1 826848 826848
3 -37% John Rambo 2 245572 637202
4 -41% Cloverfield 2 240331 650786
5 N La Jeune fille et les loups 1 227766 227766
6 -16% Enfin veuve 5 198661 1890855
7 + 1% Juno 2 184565 366699
8 N Le Dragon des mers : La dernière légende 1 161685 161685
9 -30% Les Liens du sang 2 154807 376521
10 -14% PS : I love you 2 127789 275967

19:45 Publié dans box-office | Lien permanent | Commentaires (0)

19/02/2008

Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal

2 vidéos :

- Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal - Bande annonce VF

                   - Analyse et comparaison de la bande annonce US et de la bande annonce internationale par Thomas Belair et Florent Lahousse 

Voici le trailer exclusif des quatrièmes aventures du héros légendaire joué par Harrison Ford. L'équipe culte de la saga est de retour avec Ford à la caméra, Spielberg à la réalisation et Lucas à la production. Le film sortira le 21 Mai en France. En attendant le grand jour, savourez ces quelques images qui seront surement rares d'ici la sortie du film. 

Tatatataaaaa, tatataaaa

Tatatataaaa, TATATATATATA! 

08/02/2008

Critique - Astérix aux Jeux Olympiques


 

medium_asterix.jpgTitre : Astérix aux Jeux Olympiques

Genre : Comédie/Aventure

Durée : 1h53min

Réalisateurs : Thomas Langmann, Frédéric Forestier

Acteurs : Clovis Cornillac, Gérard Depardieu, Alain Delon, Benoît Poelvoorde

Résumé : Pour remporter les Jeux Olympiques et permettre au jeune Alafolix d'épouser la Princesse Irina, Astérix et Obélix devront affronter le machiavélique Brutus, fils de César, au cours d'une Olympiade.

Mon avis : Un casting important, un film à gros budget, des décors pharaoniques, le premier et le second volet plutot réussi.... tout cela m'a poussé à depenser 9 euros et a passer une bonne soirée, enfin je l'esperais.... Tout d'abord je suis arrivé au cinema, qui était bien sur bombé, 30 minutes d'attentes devant la salles, 500 personnes serrés, collés et plus tendues les unes que les autres, cela m'a déjà dans l'ambiance que allait être cette soirée. J'avais bien sur entendu les critiques plutot mauvaises au sujet de ce troisieme volet des aventures d'Astérix et je me doutait aussi du monde qui serait présent mais je voulais me faire ma propre opinion. Et malheureusement, pour l'une des seules fois, je suis d'accord avec la presse. 78 millions et un casting imporant (et encore moi je dis....) certes, mais cela ne suffit pas à faire un bon film. Il faut aussi un bon scénario, ce que ce film n'a pas. Des gags mous, répétitifs, et en plus toutes les 15-20 minutes, pour une comédie cela ne fait pas beaucoup. Benoit Poelvoorde essaye de remonter tout sa mais en vain, le scénario est trop plat. Un Depardieu que l'on voit peu mais qui fait son boulot si je puis dire et un Cornillac plus discret a comparer de Clavier.

Conclusion : Un divertissement a voir chez soi, à la television en 2010 et encore.... - 2/5